Mission…

Cliquer sur le bouton d'édition pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor. Cliquer sur le bouton d'édition pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet consectetur adipiscing elit dolor

Projet Provincial

Cliquez sur le bouton modifier pour changer ce texte. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Like this article?

Alain Perez
Alain Perez

Leave a comment

Partager sur facebook
Share on Facebook
Partager sur twitter
Share on Twitter
Partager sur linkedin
Share on Linkdin
Partager sur pinterest
Share on Pinterest

Le père Pedro reçoit le prix Fondation Air France pour son action auprès des pauvres à Madagascar

Auteur : Pierre Lacombe • Publié le 4 décembre 2019 sur le site de : France-Info. Outre-mère. Le Père Pedro qui lutte depuis 30 ans pour la réinsertion sociale et économique des plus pauvres à Madagascar a reçu ce mardi 3 décembre le prix Fondation Air France, en présence de Brigitte Macron, au Musée du quai Branly à Paris.

Lire plus »

2e Dimanche de l’Avent. Préparez. “Préparez le chemin du Seigneur, rendez droites ses sentiers”. Homélie en la Chapelle Saint Vincent de Paul – Paris

Pendant tout l’Avent, nous entendons parler de la venue du Seigneur et de l’attitude qui convient pour ne pas manquer sa visite. Il me semble que les textes qui sont proposés par la liturgie, durant ces quatre dimanches, nous dictent quatre attitudes : veiller, préparer, espérer, écouter (une par dimanche). Quatre mots, mais ce sont des verbes actifs, car il faudra le faire. Alors, dimanche dernier, le premier dimanche de l’avent, nous étions invités à « veiller ». Aujourd’hui, le deuxième dimanche, nous sommes invités à préparer. « Préparez le chemin du Seigneur. »

Lire plus »

Homélie du Deuxième dimanche de l’Avant. 8 décembre 2019. Chapelle de la Médaille Miraculeuse – Paris

Des faux prophètes, le monde en crève ! Leur message fascine mais il confond, fait peur et désoriente. Il y a tant de « prophètes de malheur » et nous manquons cruellement des prophètes d’espérance. Les premiers, proposent de vivre « des attentes et non pas en attente », de se contenter des petits espoirs mais n’apprennent pas à vivre dans l’espérance. Ces prophètes de malheur divisent l’humanité, paralysent les cœurs et n’apportent surtout pas la paix.

Lire plus »

Je viens de passer une « Nuit Blanche » (toujours d’actualité) avec mes AMIS VOYOUX. Ils sont mon OXYGENE. C’est pourquoi je ne ressens aucune fatigue. Bien plutôt j’ai la forme OLYMPIQUE pour rejoindre ceux qui sont ma « Raison de VIVRE ». ils m’aident à ‘mourir chaque jour (quotidie morrior) à tout ce qui n’est pas ESSENTIEL pour VIVRE PLUS.

Hier une amie, mère de deux enfants, me téléphone. Elle me dit « Pierre, tu as choisi la meilleure part, elle ne te sera pas enlevée ».

 Et moi « pourquoi dis-tu cela ? »

 Elle me dit : « figure-toi qu’hier matin je partais au boulot à reculons, complètement déprimée, quand j’aperçois à 50 m de chez moi, un SDF, blotti contre une porte. Tout ce que tu nous as dis, me revient à l’esprit. Je me précipite vers lui et m’assieds à côté de lui. Je lui dis « je pars au travail complètement déprimé, mais, là, devant vous, j’ai honte ; qu’est-ce mes problèmes à côté des vôtres qui n’avez même pas un toit pour vous abriter, en plus vous êtes jeune ». Il me regardait et m’écoutait avec une telle attention que je lui ai dit tout ce que j’avais sur le cœur. En cours d’échange, il m’a dit la parole que j’avais besoin d’entendre et je suis repartie requinquée, non sans l’avoir invité à venir dîner à la maison. Si on peut faire quelque chose pour lui….

C’est là que j’ai compris pourquoi tu es toujours en forme et toujours joyeux…

Je lui ai dis ‘tu as enfin compris…. Ce que peu de gens comprennent… ! si seulement ils savaient ce qu’ils perdent en les évitant, quand ils ne les jugent pas et ne les condamnent pas… ! tout cela parce qu’ils sont LEVAIN dans la Pâte.

Le jour de mes 90 ans (le 10 juin) je me suis levé très tôt, comme d’habitude, en priant spontanément les paroles du Psaume :

« Bénis le Seigneur tout mon être, n’oublie aucun de ses bienfaits ; il pardonne toutes tes offenses, il te guérit de toute maladie ; il te couronne d’AMOUR et de Tendresse ; il comble de biens tes vieux jours. Ta jeunesse comme l’Aigle, se renouvelle »

C’est ce que je ressens en profondeur. Je suis comblé !

Leave a comment

Partager sur facebook Share on Facebook Partager sur twitter Share on Twitter Partager sur linkedin Share on Linkdin Partager sur pinterest Share on Pinterest

Laisser un commentaire