Lettre du Visiteur pour le temps de l’Avent 2019

Vous avez pu, durant ce temps de l’Avent, vous nourrir et nourrir vos partages communautaires de la lettre du P. Général sur la Providence. Aidons-nous, comme il nous le demande, à vivre « l’abandon total entre les mains de Jésus, la confiance totale dans le projet de Jésus...

P. Christian Mauvais, cm

Lettre du Visiteur pour le temps de l’Avent 2019

« Il est venu déjà, le Seigneur que nous attendons ; nous en faisons mémoire dans l’attente. Il vient, le Seigneur que nous attendons, nous l’espérons dans la joie…. L’Avent, comme temps liturgique, est un temps particulier de redécouverte du sens de l’existence chrétienne, sens donné par l’avènement du Seigneur dès aujourd’hui, qui donne souffle et fait vivre ». (Marie-Dominique Trébuchet, Direct. IER)

‘La Grâce et la Paix de Notre Seigneur Jésus Christ, soient toujours avec nous’ !

Vous avez pu, durant ce temps de l’Avent, vous nourrir et nourrir vos partages communautaires de la lettre du P. Général sur la Providence. Aidons-nous, comme il nous le demande, à vivre

« l’abandon total entre les mains de Jésus, la confiance totale dans le projet de Jésus et la confiance totale en la Providence nous aident à découvrir ou à redécouvrir la beauté́, le positif et le sens de chaque événement », non pas comme une démission mais pour un renouvellement de notre don à la mission. N’est-ce pas aussi ce que nous dit l’Incarnation de Jésus, qui s’en remet en confiance entre nos mains pour que nous le portions aux autres, pour qu’il éclaire notre marche et donne sens à tout évènement ?

N’avons-nous pas besoin de comprendre les évènements qui marquent le monde, la société, l’Eglise et de découvrir, ou d’accueillir ce qu’ils construisent de nouveau, de quelle vie ils sont porteurs ! ils ne peuvent nous laisser indifférents ; ça nous questionnent sur la foi qui nous anime, l’espérance qui nous fait croire que la création dans sa totalité marche vers sa résurrection.

Dans ce long cheminement, il nous faut vivre cette descente en nous-mêmes, dans nos entrailles pour y retrouver la Parole faite chair qui fait toutes choses nouvelles ; à l’image de ce qu’écrivait Platon : « Avant de songer à réformer le monde, à faire des révolutions, à méditer de nouvelles constitutions, à établir un ordre nouveau, descendez dans votre cœur, faites-y régner l’ordre, l’harmonie, la paix. Ensuite seulement cherchez autour de vous des âmes qui vous ressemblent et passer à l’action.»

La patience devient nécessaire pour décrypter les signes, les évènements et les comprendre ; pour nous convertir dans nos profondeurs.

Elle est, comme le note S. Tesson, « … une vertu. Suprême, la plus élégante et la plus oubliée. Elle aidait à aimer le monde avant de prétendre à le transformer. La patience était la révérence de l’homme à ce qui était donné…. Attendre était une prière. Quelque chose venait. Et si rien ne venait, c’était que nous n’avions pas su regarder ». (La Panthère des neiges’)

« Plus nous nous mettons entre les mains de Jésus, plus nous sommes en mesure de lire les évènements quotidiens, les rencontres et les lieux comme des moyens à travers lesquels Jésus nous parle. … Nous placer entre les mains de Jésus et lui faire pleinement confiance nous aide à laisser la Providence agir en nous dans toutes les circonstances de la vie. Le fait de nous « abandonner » entre les mains de Jésus dans toutes les situations change notre regard. Nous reconnaîtrons les évènements comme « le moment favorable » ; faire confiance totale en la Providence nous aident à découvrir ou à redécouvrir la beauté, le positif et le sens de chaque événement. » (P. Tomaz MAVRIČ, lettre de l’Avent 2019)

 

Joyeuses fêtes de Noël à chacun

Et bonne entrée dans l’année 2020

 

 

[printfriendly]

INVITATION !!! Journées Vincentiennes de Formation et de Réflexion. 23-24 janvier 2020. LE CLÉRICALISME EST-IL LA SOURCE DES TOUS MAUX DE L’ÉGLISE ?

INVITATION ET FICHE D'INSCRIPTION !!! "Il est impossible d’imaginer une conversion de l’agir ecclésial sans la participation active de toutes les composantes du peuple de Dieu... (Pape François, Lettre au Peuple de Dieu, août 2018)

CMission

INVITATION !!! Journées Vincentiennes de Formation et de Réflexion. 23-24 janvier 2020. LE CLÉRICALISME EST-IL LA SOURCE DES TOUS MAUX DE L’ÉGLISE ?

” Il est impossible d’imaginer une conversion de l’agir ecclésial sans la participation active de toutes les composantes du peuple de Dieu. Plus encore, chaque fois que nous avons tenté de supplanter, de faire taire, d’ignorer, de réduire le peuple de Dieu à de petites élites, nous avons construit des communautés, des projets, des choix théologiques, des spiritualités et des structures sans racine, sans mémoire, sans visage, sans corps et, en définitive, sans vie. Cela se manifeste clairement dans une manière déviante de concevoir l’autorité dans l’Eglise – si commune dans nombre de communautés dans lesquelles se sont vérifiés des abus sexuels, des abus de pouvoir et de conscience – comme l’est le cléricalisme, cette attitude qui « annule non seulement la personnalité des chrétiens, mais tend également à diminuer et à sous-évaluer la grâce baptismale que l’Esprit Saint a placée dans le cœur de notre peuple ….” (Pape Francois, lettre au peuple de Dieu, août 2018)

Programme général

Jeudi 23 janvier

9h Accueil

9h30 P. Christian MAUVAIS cm

Mot d’accueil. Présentation des journées.

9h45-10h10 P. Roberto GOMEZ cm Rapport conflictuel entre pouvoir spirituel et temporel : un éclairage biblique

10h15 -11h Sr. Véronique MARGRON op Le rapport entre les abus et le silence de l’Église. Comment et pourquoi sommes-nous arrivés là ?

11h15 Pause

11h30-12h10 Questions et échanges avec les conférenciers

12h20 Prière

12h30 Temps de Repas

14h30-15h15 M. Guillaume CUCHET Un point de vue d’historien sur la crise actuelle des “abus sexuels” dans l’Eglise Catholique et le rôle présumé du “cléricalisme” dans cette crise.

15h15-15h45 Questions des participants et réponses du conférencier, Modératrice : Sr Véronique MARGRON op

15h45 Pause

16h20-17h20 Sr. Véronique MARGRON op Points récapitulatifs des idées fortes de la journée, réflexions et questions

17h30 Fin de la journée.

Vendredi 24 janvier

9h Accueil

9h20 P. Élie DELPLACE cm Rappel de deux idées fortes de la veille et introduction à la conférence du jour

9h30-10h P. Luc FORESTIER (prête de l’Oratoire) Le pape François et la gouvernance de l’Église. Penser aujourd’hui la question des Ministères.

10h30 Sr. Emmanuelle MAUPOMÉ Témoignage. Comment aborder la question des abus au sein d’une Congrégation Religieuse feminine ?

10h30-10h45

Pause 10h50

11h Atéliers. Présentation

11h10-11h50 Travail en ateliers

12h-12h25 Remontée d’une conviction, d’une question ou d’une proposition.

12h30 Repas

14h30-15h45 P. Robert GURTNER cm P. François HISS cm Approches Vincentiennes de la question : Existerait-il aujourd’hui un cléricalisme vincentien ?

15h45-15h55 Pause

16h-16h45 Table ronde avec les conférenciers Modérateur : P. Élie DELPLACE cm

16h45 Conclusion. P. Benoît KITCHEY cm

17h15 Premières vêpres de la fête de la conversion de saint Paul. Anniversaire de l’Institution de la Congrégation de la Mission. En la chapelle Saint Vincent de Paul

 

FICHE D’INSCRIPTION : 

 

FAIRE CLICK ICI ! : https://drive.google.com/open?id=18G2LF_h1L8WQXSrr_BjdLokh14aJ5tGJ

Partager sur print
Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn