A la suite de st Vincent, il fut un ardent missionnaire itinérant : « l’ami de l’Époux, il se tient là, il entend la voix de l’Époux et il en est tout joyeux. Telle est ma joie : elle est parfaite » (Jn3, 29-30)

P. Christian Mauvais, cm

P. Jean PLANCQ (Ronchin (Nord) 4 mars 1922 – Phalempin, 11 janvier 2020)

Chers confrères, ‘La Grâce et la Paix de Notre Seigneur Jésus Christ, soient toujours avec nous !’

 

Notre confrère Jean PLANCQ est décédé ce jour, 11 Janvier à 9h30, dans sa chambre à l’EHPAD Saint Joseph à PHALEMPIN tenu par les Filles de la Charité et où il a été l’aumônier pendant de longues années. Les Filles de la Charité l’ont veillé constamment ces derniers jours ; leur présence fut un accompagnement priant et silencieux, apportant confiance. Notre doyen est entré dans la Paix du Seigneur.

Fils de Albert et de Adelaïde SPIET, Jean est né le 4 mars 1922 à RONCHIN dans le Nord, diocèse de Lille.

Jean, après des études à LOOS, est entré dans la Congrégation de la Mission le 24 octobre 1939 à DAX.

Il a prononcé les Vœux le 2 février 1946 à Dax ; ordonné diacre le 28 octobre 1946 à Dax par Mgr Mathieu et ordonné prêtre le 5 avril 1947 à Dax par Mgr Mathieu.

Il est envoyé comme missionnaire itinérant dès 1947 à LOOS où il devint supérieur en 1961 ; il rejoint BONDUES en 1976.

Voici une vingtaine d’années qu’il est devenu aumônier de la maison de retraite des Filles de la Charité où il fut apprécié par sa joie de vivre, heureux qu’il était au service de ses sœurs puis des résidents. Il a rejoint l’EHPAD comme résident il y a 2 ans, tout en continuant jusqu’à la fin à servir, à célébrer.

La célébration des funérailles aura lieu dans l’église de PHALEMPIN le  mardi 14 janvier à 14h30. Il sera inhumé dans le caveau des Filles de la Charité à Phalempin.

Que la prière nous unisse et renforce notre fraternité ; qu’elle rejoigne les confrères de BONDUES, les membres de sa famille ainsi que ceux et celles que Jean a servi, accompagné, missionné ; que chacun y trouve force, espérance et soutien.

Nous le confions à Marie, celle qui nous est donnée pour Mère et à St Vincent, qu’il a choisi pour suivre le Christ, premier Missionnaire.

Paris, 11 janvier 2020

Partager sur email
Partager sur print