Première journée de l’Assemblée Provinciale 2021

Notre confrère Jean Landousies a initié notre temps de méditation autour de trois verbes, chers au pape François : rencontrer – écouter – discerner.

Vincent GOGUEY

Première journée de l'Assemblée Provinciale 2021

Vincent GOGUEY
Vincent GOGUEY

cmission.fr

Nous avons commencé par prendre un temps de récollection pour nous laisser mener par l’Esprit Saint, nous centrer sur l’essentiel. Notre confrère Jean Landousies a initié notre temps de méditation autour de trois verbes, chers au pape François : rencontrer – écouter – discerner.

L’accent de cette intervention était donné sur notre manière d’être avant de nous engouffrer sur ce que nous faisons. Notre être a un incessant besoin d’être nourri par notre attachement au Christ, comme nous le disait si fortement st Vincent. Cela demande à regarder avec sérieux notre capacité à renouveler notre manière d’être en relation, avec le Christ et avec les gens autour de nous, qui peut commencer parfois par nos relations communautaires.

On aura beau faire tous les plans pastoraux que nous voudrons avec une multitude de structures, l’essentiel sera toujours dans la rencontre. Prendre du temps gratuitement, être prêt à l’inattendu, se laisser étonner par les personnes que l’on croise.

L’écoute est une attitude fondamentale du missionnaire pour permettre à la personne rencontrée d’ouvrir son cœur, sans l’interrompre ni chercher une quelconque réponse à apporter. C’est à partir de là que peut s’ouvrir un vrai changement de vie pour la personne et même pour nous missionnaires en acceptant d’être bousculés par ces rencontres.

Enfin le discernement est essentiel pour savoir quoi décider en lien avec la réalité rencontrée et l’exigence de l’évangile. Dans les actions que nous avons à mener, bien repérer la manière dont nous sommes à la suite du Christ et non pas une simple ONG de solidarité.

Nous avons pris le reste de la matinée en silence pour nous laisser interpeller par l’Esprit de Dieu dans la prière.

En début d’après-midi nous nous sommes mis à l’écoute de notre Visiteur (le provincial) qui a fait le bilan de son mandat (3 ans). Occasion de prendre du recul sur les évolutions de notre Province. Tous les domaines sont pris en compte : d’abord quantitatif : quelques chiffres sur l’évolution du nombre de confrères, les communautés ouvertes ou fermées, la gestion de l’immobilier qui nous appartient. Mais aussi sur l’aspect qualitatif dans nos engagements missionnaires dans les différentes structures caritatives ou initiatives missionnaires. Il est intéressant de constater toute une suite d’investissements dans différentes structures (associations, tutelles scolaires, implication dans différents réseaux). Cela permet de mieux appréhender l’ensemble de notre Province et savoir se réjouir tout d’abord de ce qui fonctionne bien avant de regarder un peu plus en détail les domaines à modifier, à améliorer ou à stopper.

Après un échange avec l’assemblée pour quelques petites précisions nous prenons un autre recul en faisant un travail de groupes sur les défis et scénarios envoyés par notre père général au niveau de l’Europe. Une manière d’envisager l’avenir sans se recroqueviller sur nous.

Interrogation sur nos engagements en paroisse (comment faire pour que notre charisme soit pleinement vécu ?) ; entrer dans la culture de la vocation ; s’impliquer dans de nouvelles formes d’évangélisation ; repenser nos missions populaires ; comment servir le clergé ; investir pour une formation commune ; renforcer le sens missionnaire ou encore créer de nouvelles collaborations soit dans la Famille Vincentienne soit avec d’autres groupes.

Le but de ces temps de réflexion en petits groupes est de pouvoir décider, au cours de l’assemblée, des priorités pour redynamiser nos actions missionnaires.

En fin d’après-midi, nous avons porté ces préoccupations au cœur de l’eucharistie pour nous ressourcer. Et le soir nous nous sommes encore retrouvés en assemblée pour aborder le bilan de l’économat provincial. C’est toute l’exigence d’un bon gérant qui a reçu des dons à gérer pour le bien de la mission. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print