5ème Journée mondiale des pauvres : avec la communauté lazariste d’Amiens

Les groupes ont été attentifs au fait que le temps de la manifestation du messie ne serait pas un jugement mais le rassemblement de tous les élus, l’occasion pour tous d’entrer dans la louange de Dieu

Bernard MASSARINI

5ème Journée mondiale des pauvres : avec la communauté lazariste d’Amiens

Sur l’invitation de la communauté Lazariste d’Amiens, la diaconie de la Somme s’était donnée rendez-vous ce dimanche 14 novembre à l’Eglise sainte Anne pour fêter la 5ème journée mondiale du pauvre. Et nombreux étaient là : la banque alimentaire, Cœur Soleil, la conférence st Vincent de Paul sainte Anne et l’Oasis Saint Ho ainsi que de nombreux bénéficiaires, la coordinatrice de la diaconie, le diacre, et le Pierre Marionneau, le prêtre, tous deux accompagnateurs de la diaconie diocésaine.

Pierre, le prêtre, était à l’animation musicale, projetant les chants dynamiques pour aider à notre prière. Afin de bien marquer cette journée, en mettant les plus fragiles à l’honneur, c’est un partage d’évangile qui a marqué cette célébration. Après la proclamation de l’évangile faite par Bruno (le diacre accompagnateur du service de la diaconie), le P Bernard président, après avoir remis l’évangile à chacun, a invité à former des petites équipes de six. A chaque équipe, après avoir relu le texte, est invitée à faire un partager de 15 minutes, n’oubliant pas de choisir celui ou celle qui ferait la mémoire des échanges.

Le partage a été d’une grande fraternité, les bénéficiaires ont participé et même été porte-paroles. Les groupes ont été attentifs au fait que le temps de la manifestation du messie ne serait pas un jugement mais le rassemblement de tous les élus, l’occasion pour tous d’entrer dans la louange de Dieu. Plusieurs ont noté que si les grands signes de l’ordre du cosmos qui nous permettent de nous repérer, auraient terminé leur mission, c’est l’entrée dans la nouvelle saison qui sera la marque du retour du Messie. Aucune peur ne doit animer les croyants qui, nourris de la Parole, entreront dans la louange nouvelle désirée par le Créateur.

L’émotion a ensuite été forte lorsque Sullivan s’est avancé pour en premier recevoir Jésus pour la première fois (communion par intinction pour recevoir le corps et le sang de Jésus).

C’est ensuite une trentaine de personnes qui ont pris la direction de la salle Ozanam pour un repas tiré du sac. Dans un climat de grande convivialité, tous ont pris place et partagé ce bon moment. Vers 14h tous se sont séparés dans l’attente de se retrouver pour d’autres temps de fraternité, pour continuer ainsi à faire grandir la fraternité.

Bernard Massarini, c.m., de l’Oasis Saint Ho.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print