Il faut que la Compagnie se donne à Dieu pour expliquer des comparaisons familières les vérités de l'Évangile, lorsqu'on travaille dans les missions. Étudions-nous pour façonner notre esprit à cette méthode, imitant en cela Notre-Seigneur, lequel, comme dit le saint évangéliste, Tout cela, Jésus le dit aux foules en paraboles, et il ne leur disait rien sans parabole . (Mt 13, 34). N'employons que sobrement dans les prédications les passages des auteurs profanes ; encore faut-il que ce ne soit que pour servir de marchepied à la Sainte Écriture.

Saint Vincent de Paul

Homélie Dominicale

La prudence et la simplicité tendent à même fin, qui est de bien parler et de rien faire dans la vue de Dieu ; et comme l’une ne peut être sans l’autre, Notre-Seigneur les a recommandées toutes deux ensemble. Je sais bien qu’on trouvera de la différence entre ces deux vertus par distinction de raisonnement ; mais, en vérité, elles ont une très grande liaison et pour leur substance et pour leur objet. Pour ce qui est de la prudence de la chair et du monde, elle a pour son but et pour sa fin la recherche des honneurs, des plaisirs et des richesses ; aussi est-elle entièrement opposée à la prudence et simplicité chrétiennes, qui nous éloignent de ces biens trompeurs pour nous faire embrasser les biens solides et perdurables, et qui sont comme deux bonnes sœurs inséparables, et tellement nécessaires pour notre avancement spirituel, que celui qui saurait s’en servir comme il faut amasserait sans doute de grands trésors de grâces et de mérites… (Saint Vincent de Paul, Coste XII, p. 51-52)

Épiphanie du Seigneur – A (Matthieu 2,1-12). Méditation

Aujourd’hui, on parle beaucoup d’une crise de la foi, mais on parle peu de la crise du sentiment religieux. Et pourtant, comme le soulignent certains théologiens, le drame de l’homme contemporain n’est pas, peut-être, son incapacité à croire, mais sa difficulté à sentir Dieu comme Dieu.

Lire plus »