Témoignage de la Mission dans l’église locale du Diocèse de Moulins – France – Emission KTO

Témoignage de la Mission dans l’église locale du Diocèse de Moulins – France –

Emission KTO

Dans l´Allier, un territoire de 340.000 habitants essentiellement rural, de nombreux services disparaissent dans les villages et le sentiment d´abandon grandit. Face à cette situation, l´Eglise catholique veut rester au plus proche de la population. Les trois prêtres de la paroisse de Notre-Dame de l´Alliance, au sud-est du département, visitent ponctuellement leurs 38 clochers dans de petites missions d´évangélisation et de soutien aux communautés locales, notamment aux personnes âgées seules ou dans le besoin.

Reportage dans le village de Saint-Clément. Au programme également de La Vie des Diocèses : l´église prieurale de Souvigny, une fille de l´abbaye de Cluny, qui revit depuis quelques mois grâce à la communauté religieuse des Oblates du Coeur de Jésus qui s´y est installée. Elles accueillent les visiteurs, répondent à leurs questions et assure ainsi le rayonnement du sanctuaire. Mgr Laurent Percerou, évêque de Moulins, se félicite de cette mission au service de l´évangélisation. Alors qu´il avait été père synodal au Synode sur les jeunes, qui s´étaient tenu à Rome en octobre, Mgr Percerou a fait des jeunes une de ses priorités, malgré un exode des jeunes hors du département important.

L´évêque de Moulins fait le bilan de son « Bishop tour » qui l´a vu rencontrer pendant deux ans des personnes engagées auprès des jeunes dans l´Allier dans des associations confessionnelles ou non-confessionnelles, culturelles, sportives et professionnelles. Enfin, à l´approche des Journées Mondiales de la jeunesse au Panama, Mgr Percerou exprime sa joie de se rendre au Panama avec les 1300 jeunes français.

 

La Vie des Diocèses du 14/01/2019 – Emission KTO🔸

L´évêque de Moulins fait le bilan de son « Bishop tour » qui l´a vu rencontrer pendant deux ans des personnes engagées auprès des jeunes dans l´Allier dans des associations confessionnelles ou non-confessionnelles, culturelles, sportives et professionnelles

Explications :

Témoignage du père Firmin Mola Mbalo CM à partir de la minute 27

INVITATION ! 9-16 février 2019 – Camp « Neige – partage »

INVITATION ! Camp « Neige – partage »

9-16 février 2019

« Neige – partage » est proposé aux collégiens et aux lycéens.

Nous pouvons accueillir des majeurs.

 

Pour une vie de groupe : partage, veillées, chants, jeux, ski ou snowboard ou raquette ou ski de fond, découverte des richesses locales …

Pour toutes informations complémentaires et les inscriptions :

 

Association « Action Jeunes Solidaire »

63 rue Vulfran Warmé 80000 AMIENS

Tél :  Pierre Marionneau : 06 20 65 93 91

 @ : action.jeunes.solidaire@gmail.com 

 

Prix du séjour : 440 € (Ce prix comprend le transport en minibus, la pension complète au chalet, le forfait de ski et la location du matériel (chaussures, skis et casque)

Caisse de solidarité en cas de difficultés financières. Aucun jeune ne doit renoncer au camp pour des raisons financières

Acompte de 125 € à l’inscription. Possibilité de règlement en plusieurs mensualités

Camp déclaré à Jeunesse et Sports. Aide CAF et Chèques Vacances

N’oubliez pas votre Instrument de musique si vous en avez un !

Pierre Marionneau, CM 🔸

Pour une vie de groupe : partage, veillées, chants, jeux, ski ou snowboard ou raquette ou ski de fond, découverte des richesses locales …

Explications :
POUR PLUS DE RENSEIGNEMENT :

Station AILLONS-MARGÉRIAZ

www.lesaillons.com

Témoignage à la fin et au début l’année !

Témoignage à la fin et au début l’année !

La veille de Noël, je rejoins Philippe, un jeune SDF dans l’abri qu’il s’est fabriqué pour se protéger du froid… Je m’assieds près de lui EN SILENCE COMME D’HABITUDE… Après un long temps, il me prend la main, et me dit :

  • « Tu as vu, Pierre, tous ces gens qui courent après le BONHEUR ? TU FAIS BIEN DE NE PAS LES SUIVRE… Ils n’ont pas encore compris que le BONHEUR est EN NOUS»…

Puis se tournant vers moi, le VISAGE RAYONNANT, les YEUX ETINCELANTS, il me dit :

  • « Pierre qui mieux que toi sais que je n’ai RIEN, que je ne suis RIEN, (insistant sur le RIEN) et pourtant je suis HEUREUX VRAIMENT HEUREUX»… Disant cela, il se frappe la poitrine et me donne l’accolade.

J’étais BOULEVERSÉ…

Oui, la Bonne Nouvelle est vraiment annoncée aux pauvres par CELUI QUI les HABITE.

Pour accueillir cette Bonne Nouvelle, il faut se faire PROCHE, très PROCHE, d’une PROXIMITÉ SILENCIEUSEQuand le silence devient COMMUNION la PAROLE SE LIBÈRE, telle la Parole de Philippe et des autres que j’accompagne.

Le Seigneur fait pour eux des MERVEILLES !

Ils devraient être les INSPIRATEURS de tout PROJET : Dieu choisit ceux qui ne sont rien. Très souvent la parole de Jean Sulivan me revient à l’esprit. Parlant des SDF, il dit : « Envions-les le moins hypocritement possible et rejoignons-les en ce lieu où la MORT et la JOIE ne sont qu’une SEULE RÉALITÉ.

BONNE et FRUCTUEUSE ANNÉE à TOUS !

Et que vivent les Gilets JAUNES… ! Ils sont une CHANCE pour la DEMOCRATIE PARTICIPATIVE.

Quand les PAUVRES SE LÈVENT, se METTENT en ROUTE, le monde CHANGE.

L’ESPRIT SOUFFLE où Il veut, quand Il veut COMME Il veut.

Pierre AUBRÉE, CM 🔸

Pour accueillir cette Bonne Nouvelle, il faut se faire PROCHE, très PROCHE, d’une PROXIMITÉ SILENCIEUSE…

Explications :

Texte : extrait de Jean SULIVAN, « la Traversée des illusions », chez Gallimard, 1977.

Petite note :

Ce témoignage est arrivé le 2 janvier 2019 à la Maison Provinciale. La typographie a été respectée. Dans 6 mois, Pierre fêtera ses 90 ans.

1er Janvier. Solennité de Sainte Marie Mère de Dieu

1er Janvier. Solennité de Sainte Marie, Mère de Dieu

Homélie – Réflexion

« Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage,
qu’il te prenne en grâce !
Que le Seigneur tourne vers toi son visage,
qu’il t’apporte la paix ! »

(Livre des Nombres 6,25-27)

Chers frères et soeurs : comme elle est belle cette bénédiction que nous offre la liturgie d’aujourd’hui ! Ce sont de très bons voeux à nous offrir les uns aux autres en ce 1er Janvier…

Une bénédiction à savoir par coeur… pour bénir vos enfants, pour bénir un parent malade, ou un ami…

« Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage », cela me fait penser à certains psaumes que nous chantons, avec plus ou moins d’attention, de semaine en semaine… mais aujourd’hui, je me demande : au fait, Dieu a-t-il vraiment un visage ?

Et je me rappelle que frère Christophe, l’un des 7 frères de Tibhirine, à la dernière page de son cahier de notes quotidiennes, donc juste avant leur arrestation, raconte que le prédicateur de leur retraite avait parlé de Dieu comme d’un « Père sans visage ». Et Christophe réagit vivement, en écrivant : « Le Père n’est que VISAGE »… Et il écrit « VISAGE » en majuscules !

Alors, c’est vrai que Dieu le Père n’est que visage, si l’expression veut dire qu’il n’est que don, qu’il ne vit que tourné vers son Fils et vers nous, essentiellement en relation, en face à face… Mais reconnaissons aussi que ce visage reste invisible jusqu’à ce qu’il devienne visible en Jésus. Ainsi le pape François commence sa lettre pour cette Année Sainte de la Miséricorde en disant

« Le visage de la Miséricorde du Père, c’est Jésus. »

Et vous savez que Jésus lui-même le dit : « Celui qui m’a vu a vu le Père. » (Jean 14, 9)

Et c’est Marie qui nous fait cette grâce de donner à Dieu son visage visible,…

Marie… par sa maternité.

Maternité proclamée par l’ange Gabriel dans le récit de l’Annonciation.
Maternité confirmée par Elisabeth dans le récit de la Visitation :

« D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? » (Luc 1, 43) Alors, MERCI MARIE, pour cette maternité !

Les chrétiens des premiers siècles, ont voulu proclamer solennellement « MARIE, MERE DE DIEU » … surtout pour affirmer que Jésus est pleinement HOMME tout en étant vraiment DIEU. Mais dans cette maternité messianique, il n’y a pas que l’engendrement physique qui est important, il y a aussi tout l’engendrement éducatif…

Quelqu’un a dit joliment : « Une maman, c’est si beau, c’est si bon, que Dieu lui-même a voulu en avoir une ! » Une maman qui a accompagné toute la croissance de Jésus…

On voit comment, à Cana, au début du ministère publique de Jésus,
d’une certaine manière, elle enfante encore Jésus, en l’invitant à manifester sa gloire… Eduquer à la foi, éduquer à la fraternité, éduquer à marcher vers l’avenir avec confiance…

Et dans cet accompagnement éducatif, je vois Joseph qui est là… avec Marie. C’est ensemble, Joseph et Marie, qu’ils sont éducateurs… et éducateurs d’abord simplement par leur amour conjugal. Car vous savez que, s’il est tellement important pour l’enfant de se savoir aimé par chacun de ses parents,

il est encore plus important qu’il puisse voir l’amour qui unit ses parents… C’est pourquoi, dans l’icône de la Vierge à l’Enfant,Joseph me manque ! Certes, la Mère et l’Enfant représente bien le Mystère de l’Alliance de Dieu avec les hommes : cet admirable échange où Dieu, par Marie, reçoit notre humanité pour que toute l’humanité puisse avoir part à sa divinité !

Mais où donc est Joseph ?… Peut-être de notre côté… à contempler avec nous la Mère et l’Enfant… Mais je pense que Marie aimerait mieux l’avoir à côté d’elle… D’ailleurs, c’est l’Evangile d’aujourd’hui : « Les bergers découvrirent Marie et Joseph avec le nouveau-né. » (Luc 2,16)

En vérité, c’est ensemble, la mère et le père, qu’ils sont pour Jésus le sacrement de l’amour de Dieu, de sa Paternité… et de sa Maternité…

Mais la mission maternelle de Marie et la mission paternelle de Joseph ont aussi une dimension universelle : Marie et Joseph sont aussi une mère et un père pour nous tous, pour que nous devenions pleinement fils de Dieu. Quand Jésus, alors qu’il va mourir, confie sa mère à son disciple bien-aimé, il prend soin de sa mère : « Voici ta mère ! » (Jean 19, 27)… mais en même temps il nous la donne pour mère… et il assigne ainsi à Marie sa mission universelle : une maternité spirituelle à l’égard de tous… Au moment de l’Annonciation, devenir la mère de Dieu, c’était bouleversant… mais devenir maintenant la mère de tous, de chacun de nous, devenir la mère de ceux-là aussi qui sont en train de crucifier son fils !… de tous ceux qui, aujourd’hui, crucifie son fils !…

Nous ne pourrons jamais assez te remercier, Marie, de nous accueillir tous comme tes enfants ?

Marie est notre mère à tous par sa prière continuelle pour nous car elle ne cesse de demander à l’Esprit-Saint de venir engendrer spirituellement Jésus en nous comme un jour il l’avait fait physiquement en elle…

Mais elle est aussi notre mère simplement par sa présence tellement affectueuse et attentive ! Tant pis pour les grands messieurs qui n’en veulent pas !

Tant mieux polir tous !es délaissés, !es meurtris,… et les enfants émerveillés qui peuvent goûter la bonté de cette maman !

Et nous, les croyants, si nous prenions vraiment Marie chez nous, comme Joseph, comme ce disciple bien-aimé… et si nous laissions se déployer toute notre maternité, ou toute notre paternité… car c’est toute l’Eglise, et donc chacun de nous, qui est engagée avec Marie dans cette mission d’engendrement :

  •  d’abord porter Jésus en nous – d’abord qu’il soit désiré et sans cesse bien accueilli en nous
  • et puis le mettre au monde, le porter au monde, l’offrir à tous… Cette maternité de Marie nous concerne tous personnellement :

Porter Dieu en nous en engendrement spirituel
et porter Dieu au monde en fécondité universelle…

Il y va de notre accomplissement personnel comme de notre vocation, de notre mission dans l’histoire de l’humanité !

Vocation à devenir VISAGE,…

à refléter le visage de Jésus comme une bénédiction pour notre famille, pour notre communauté, pour tous ceux qui sont notre prochain… car si « Jésus est le visage de la Miséricorde du Père », comme le dit le pape François, n’oublions pas que le pape Benoît avait terminé sa lettre de l’Année de la Foi en disant : « L’Eglise est la communauté visible de la Miséricorde. »

Demandons à Marie, en un temps de prière silencieuse, cette grâce : que l’Eglise soit de plus en plus vraiment MERE DE DIEU et MERE DES HOMMES en étant aujourd’hui « LE VISAGE DE LA MISERICORDE DU PERE. »

Frère Didier, abbaye de Tamié 🔸

Les chrétiens des premiers siècles, ont voulu proclamer solennellement « MARIE, MERE DE DIEU » … surtout pour affirmer que Jésus est pleinement HOMME tout en étant vraiment DIEU. Mais dans cette maternité messianique, il n’y a pas que l’engendrement physique qui est important, il y a aussi tout l’engendrement éducatif…

Fr Didier
POUR SAVOR DAVANTAGE :

www.abbaye-tamie.com

Image :

“La Vierge Marie avec l’enfant”. Ambrosius Benson (1530). Collection Musée des Beaux Arts de Séville (Espagne)

https://artsandculture.google.com/partner/museo-de-bellas-artes-de-sevilla

IVe Rencontre CIF de la Famille Vincentienne

IVe Rencontre CIF de la Famille Vincentienne

L’éthique et la spiritualité de Saint Vincent de Paul sont un grand trésor évangélique vécu par un groupe immense de personnes, que nous appelons la famille vincentienne.

Le danger est que, au fil des ans, cette intuition prophétique et transformatrice de Saint-Vincent puisse tomber dans la routine ou dans l’oubli.

Le Centre International de Formation Vincentienne (CIF) offre un temps de formation pour une mise à jour de notre éthique et de notre spiritualité. Ce qui peut et doit être vécu dans la politique, l’économie, le travail, la culture, les médias sociaux, les communautés et les familles, l’éducation, les marges existentielles, parmi les plus pauvres, etc… Dans ce cours, nous étudierons la praxis vincentienne du service intégral aux pauvres. Ce qui implique de travailler avec eux pour leur humanisation et leur évangélisation.

C’est-à-dire que nous nous souviendrons des attitudes, des lignes fondamentales, des stratégies entreprises par Saint Vincent en faveur des faibles. Ce souvenir devrait nous interroger, encourager et inviter à une mise à jour.

Rappelez-vous que la formation que nous recevons profitera à la congrégation, à la province, aux mouvements, aux établissements d’enseignement et à la promotion sociale, mais surtout aux pauvres avec lesquels nous interagissons. Pour cette raison, je vous invite cordialement à participer à la IVe Rencontre CIF de la Famille Vincentienne.

Dans cette rencontre, nous verrons: qu’est-ce que la famille vincentienne ? comment travailler ensemble dans la dignité intégrale des pauvres ? Quelle était l’inspiration originelle de saint Vincent et comment l’approfondir, d’autres personnages importants de la famille vincentienne; éthique et spiritualité vincentienne. Techniques pour améliorer le travail d’équipe, etc… Les exposants sont des spécialistes reconnus du monde entier.

Cette session fournira une grande variété d’outils et de méthodologies pour améliorer la vie et les actions. Nous voulons que ce soit un processus d’apprentissage novateur et innovant. Comme il ne se limite pas à la salle de classe, il sera accompagné de voyages sans précédent dans les lieux vincentiens à Paris et dans le reste de la France, lieux où l’inspiration vincentienne est née.

Ce sera une expérience sans précédent de connaissance mutuelle d’associations, d’œuvres, de personnes et de congrégations qui s’identifient au charisme vincentien, ce qui nous permettra de travailler davantage en réseau. Et de notre côté, nous fournirons un accompagnement et des conseils pendant tout ce temps.Nous consacrerons des espaces de temps importants à la prière et à la méditation. Environnement privilégié par les chapelles de la Maison Mère, en particulier la Grande Chapelle où se trouve le corps de Saint Vincent. Aussi, la chapelle des apparitions de la Médaille Miraculeuse. En plus des nombreuses Chapelles que nous devons visiter à cette époque.

 

Où aura lieu la Session?

La Session aura lieu dans la belle ville de Paris, en France. Dans la Maison Mère de la Congrégation de la Mission, 95 rue de Sèvres, Paris. Code postal 75006. Située au cœur de Paris et facilement accessible par les transports en commun, un diplôme sera remis aux participants.

 

Quand sera la Session?

Du vendredi 2 août au lundi 26 août 2019. Nous sommes passés au mois d’août, car les vacances se déroulent dans une bonne partie de la planète et il sera plus facile de participer.Le cours sera dispensé en trois langues: espagnol, français et anglais. Le coût total du cours est de 1 900 €. Cela Comprend l’hébergement, les repas, les cours, les pèlerinages, les hôtels, les billets d’entrée aux musées et le matériel.Inutile de dire que les personnes sélectionnées doivent avoir un grand désir de connaître la morale et la spiritualité de Vincentiennes, ainsi que la capacité de vivre avec d’autres de manière ordonnée et cordiale.

Je vous rappelle que la Maison Mère du CM à Paris reçoit un grand nombre de visiteurs et que le secteur des salles doit être coordonné avec les autres autorités de la Maison. La date limite pour confirmer la présence des participants sera le 15 juillet 2019. Les quotas sont limités car le maximum est de 30 personnes.

Je suis votre sûr serviteur en Marie Mère et St Vincent.

P. Andrés MOTTO, CM 🔸

L’éthique et la spiritualité de Saint Vincent de Paul sont un grand trésor évangélique vécu par un groupe immense de personnes, que nous appelons la famille vincentienne.

TRES IMPORTANT :

1: Pour confirmer la présence des participants ou pour poser des questions, je vous prie d’écrire à mon adresse mail personnelle : andresmotto@gmail.com

2: Compte tenu des demandes qui m’ont été faites, je vous dis que je suis disponible pour donner des cours et des retraites dans les différents lieux qui me le demandent. Nous devons juste nous entendre sur la période.